Catégories
Projets Ressources

Bornimétrie

Bornimétrie est un site dédié aux bornes routières gallo-romaines du territoire lémovice (Haute-Vienne, Creuse, Corrèze, Charente limousine …), bien que son périmètre d’application s’étende à toute la Gaule et l’Empire romain.

Souvent passées inaperçues, les bornes gallo-romaines recouvrent une partie du territoire régional. Lorsque les archéologues sont amenés à localiser de potentiels sites à fouiller, ces bornes se révèlent alors essentiels pour l’identification de vestiges antiques. Bien que le temps et l’érosion de la pierre ont souvent effacé les inscriptions gravées dessus, les bornes gallo-romaines s’avèrent être des matériaux archéologiques précieux. Au delà de cette première utilité pour l’identification, les bornes gallo-romaines du Limousin sont des traces à part entière d’une activité humaine ancienne mais aussi les premières traces visibles dans le paysage régional en dehors des sites archéologiques. Les bornes sont généralement reconnaissables par leur forme circulaire, leur aspect érodé et la forme du cavet (moulure creuse et concave).

Le site Bornimétrie présente les travaux effectués sur l’étude des bornes gallo-romaines de la région tout en s’attardant à rendre accessible ces découvertes au grand public. Divisé en plusieurs catégories, le site propose de découvrir comment ont été constitués ces bornes, dans quel contexte, leur situation géographique et leur spécificité jusqu’aux méthodes utilisés pour les mesurer et les reconstituer.

Les bornes militaires ou bornes routières étaient des éléments essentiels des voies romaines dans l’Antiquité, elles indiquaient principalement les distances mesurées en milles romains. Élevées de mille en mille, les bornes romaines comportaient différentes inscriptions : le nom du magistrat ou de l’empereur, accompagné de sa titulature, ayant fait réparer ou installer la route, la distance ente le lieu d’implantation et le lieu de départ/d’arrivée et une formule (fecit, refecit…). Outre leur fonction de communication, les bornes romaines ont été considéré par certains historiens comme des moyens de manifestation du pouvoir impérial romain. Mais les bornes servaient aussi à donner des informations territoriales, en cas de contestation, elles étaient utilisées comme référence pour définir les responsabilités de chacun face à l’administration romaine.

Au temps de l’Empire romain, ce ne sont pas moins de 700 km de routes romaines qui traversent le Limousin. Usées par le temps, quelques unes d’entre elles se dressent encore le long de la campagne limousine, trace inéluctable des anciennes voies roumaines. Une partie d’entre elles sont d’ailleurs classées aux Monuments historiques.

Borne milliaire dite La Pierre du Marteau, à Le Donzeil en Creuse.
L’inscription date des règnes des empereurs Valérien et Gallien (IIIème siècle).
Source : Monumentum, Carte des Monuments Historiques français

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de Bornimétrie : http://bornimetrie.free.fr/spip/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s