Catégories
Haute-Vienne Sites archéologiques

« Saint-Gence, village gaulois »

Saint-Gence est une petite commune de la Haute-Vienne située à seulement 20 minutes de Limoges. Comme de nombreuses petites villes du Limousin, les premières traces d’occupation remontent à l’Antiquité bien avant la Conquête romaine lorsque la région était peuplée par les Lémovices.

Vue aérienne du Camp de César
Source : site internet de Guy Lintz

Les premières traces d’occupation

Les premières phases d’occupation gauloise sont attestées entre la fin du IIIème siècle et le début du IIème siècle av. n.è. Saint-Gence est identifiée par les archéologues comme une agglomération lémovice importante qui fut occupée jusque vers l’an 70 av. n.è., quelques années avant la Conquête romaine de la Gaule en 52 av n.è. Le site est d’abord exclusivement occupé par les lémovices avant de subir une occupation romaine, sous le règne des empereurs Tibère et Claude au Ier siècle av n.è, puis au IIème siècle au Bas-Empire. Les découvertes faites sur l’ensemble de la commune font de Saint-Gence un important village gaulois, proche d’un grand axe de communication situé au pied d’une petite fortification. L’existence et la localisation de ses traces sont d’ailleurs mentionnées dans la littérature scientifique locale dès la fin du XIXème siècle. On parle alors, du « Camp de César », une enceinte fortifiée d’origine gauloise située à l’est du bourg de la commune, s’illustrant sur un promontoire et surplombant la Glane.

Un site fouillé depuis la moitié du XXème siècle

En 1967, une amphore et quelques débris sont découverts dans une fosse. En 1983, c’est une fosse en tranchée qui est fouillée puis une seconde en 1988, confirmant les soupçons des archéologues sur l’existence d’une site antique remarquable à Saint-Gence. Cependant, il faudra attendre la fin des années 1990 pour voir de vraies fouilles menées. Au total ce sont dix campagnes de fouilles successives qui se déroulent entre 1998 et 2009. Trois parcelles au sud de l’agglomération sont fouillées soit environ 6 000 m². La mise à jour d’une des parcelles dite du Pâtureau, a permis de sortir de terre environ 600 structures dégageant des trous de poteaux illustrant la présence de puits ou de fosses à usage artisanal. La partie est du bourg a montré un espace réduit de l’occupation gauloise concordant avec la découverte de vestiges romains et médiévaux. Quant à la parcelle de la Gagnerie, à l’extrême sud de l’agglomération, les archéologues ont découverts une voie nord-sud de l’époque augustéenne sur laquelle d’autres départs de routes se seraient greffés. Cependant, tous ces éléments n’ont pas réellement permis de mettre en exergue une organisation précise de la cité puisqu’on y a aussi identifié des vestiges romains du IIe, IIIe et IVe siècles. Néanmoins, la présence de trous de poteaux laisse imaginer des constructions successives notamment sur la parcelle du Pâtureau. De nombreuses fosses – probablement liées à une activité artisanale – sont aussi mises à jour au Pâtureau mais aussi à la Gagnerie. Sur la petite commune, une vingtaine de sites sont fouillés correspondant vraisemblablement à des établissements agricoles.

Sites fouillés sur la commune de Saint-Gence entre 1998 et 2009.
Source : site internet de Guy Lintz

Puits, tessons de céramique, amphores, métallurgie, parure, outils métalliques, aujourd’hui une grande partie de ce mobilier archéologique est conservée dans les réserves de la DRAC ou exposée au musée archéologique lémovice de Saint-Gence.

Les puits

Les puits, identifiés au nombre de 53, montrent le dispositif de la gestion de l’eau mis en place dans l’agglomération. Combiné à la découverte des différentes fosses, les archéologues ont pu mettre en évidence comment l’antique commune utilisait son eau et drainer les excès probablement dues aux intempéries. Guy Lintz a pu mettre en évidence plusieurs typologies de puits : les puits sans élargissement et les puits creusés en entonnoir. La présence d’amphores dans les puits n’est pas étonnante et se retrouve dans plusieurs autres puits en Gaule, comme ceux de la région de Toulouse. Cela peut très bien correspondre à un comblement d’abandon ou des dépôts volontaires, sans pour autant enlever leur fonction première. Les puits gaulois sont surtout des témoignages de la vie quotidienne, ce sont des indices précieux pour les archéologues concernant les zones d’habitats.

Un des puits de la Gagnerie fouillé par l’équipe Archéopuits.
Crédit :
Antonio d’Agostino
Puits ayant pu supporter une margelle en bois ou une structure permettant de puiser l’eau
Crédit : Antonio d’Agostino

Les amphores

Dans l’Antiquité, une amphore désigne un récipient couramment utilisé pour le transport des premières denrées (vin, huile d’olive ou bière). Il n’est pas rare d’en retrouver lors des fouilles archéologiques. A Saint-Gence, ce sont des milliers d’amphores et des centaines de milliers de tessons qui ont été sortis de terre. Leur forme suggère qu’il s’agissait essentiellement d’amphores gréco-italiques supposant l’existence d’un marché du vin antérieur à la conquête romaine. D’autres types d’amphores ont également été exhumés dont des amphores ibériques et des amphores de la mer Égée.

Les objets métalliques

La découverte de résidus de métaux a permis aux archéologues d’attester la présence du travail du métal dès le milieu du IIème siècle avant n.è. Certains fragments recueillis supposent notamment la présence d’un atelier de bronzier.

*Le titre de cette article est directement inspiré d’un ouvrage de Guy Lintz.

Pour en savoir davantage rendez-vous sur le site de Guy Lintz : http://nalfin.fr/saint-gence/decouverteseanciennes.php

Bibliographie :

LINTZ. Guy, 2011, « Saint-Gence, un village gaulois », Siècles [en ligne], 33-34.

FACQ, Paul et MERIGUET Georges. 2013, « Saint-Gence (Haute-Vienne), un très probable fragment de borne routière gallo-romaine ». Travaux d’Archéologie Limousine, vol. 33, p. 145‑150.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s